chezmonveto

Nos services

Imprimer

picto Contre quelles maladies vacciner votre chat?


La vaccination protège votre chat contre des maladies soit d'origine virales ou bactériennes.

Les chatons peuvent être vaccinés dès l’âge de 8 semaines, une ou deux injections de rappel sont nécessaires un mois et deux après.

Le protocole vaccinal est dépendant du mode de vie du chat.


Ensuite, il est impératif de procéder à des rappels réguliers de vaccination afin d'entretenir la protection obtenue. Le plus souvent, le rappel annuel est constitué d'une seule injection vaccinale.

Pour faciliter le suivi vaccinal de votre animal, n'oubliez pas à chaque visite d'apporter le carnet de santé de votre chat.

 

Contre quelles maladies votre chat peut être vacciné ?

 

• Le coryza, également appelé, coryza contagieux du chat, est une maladie infectieuse, contagieuse d'origine virale, caractérisée cliniquement par une rhinite, une conjonctivite et une glossite.
C'est une affection très fréquente due à trois virus différents qui participent à l'expression des différents symptômes :

  • L'Herpès virus ou virus de la rhino-trachéite infectieuse féline ;
  • Le Calicivirus ;
  • Le Réovirus.

Ces trois virus sont facilement transmissibles par contact avec des chats infectés ou même de la mère aux chatons.


Les symptômes du coryza sont le plus souvent :

-une hyperthermie importante

-une conjonctivite, une rhinite et des éternuements

-éventuellement des lésions buccales (ulcère) et une congestion de la sphère oro-nasale.

La maladie évolue sur une dizaine de jours.

En l'absence de traitement, l'animal peut garder des séquelles importantes de la maladie : sinusite et conjonctivite chronique.
La maladie peut être mortelle pour les animaux immunodéprimés ou pour les très jeunes chatons chez qui l'atteinte est souvent plus importante.
Le traitement est essentiellement symptomatique et passe par des soins locaux importants : nettoyage des yeux et des narines. Des antibiotiques par voie générale et des collyres pourront également être utilisés. Des inhalations peuvent vous être aussi prescrites.

 

• Le typhus, également appelé panleucopénie féline, est une maladie virale qui affecte les chats sauvages et domestiques. Cette affection se transmet par le biais d'un virus de la famille des parvovirus, très résistant dans le milieu extérieur, excrété dans les selles des animaux malades. Elle est devenue peu fréquente en France gràce à la vaccination.

Cette maladie se traduit par une gastroenterite sévère et évoule vers la mort dans 90% des cas chez les chatons.

Le diagnostic de la maladie se fait cliniquement ou par le biais de prélèvement dans le sang ou dans les selles.

En cas de typhus avéré, l'animal atteint doit faire l'objet d'un traitement symptomatique énergique. Il est parfois nécessaire de procéder à une transfusion et de maintenir sous perfusion l'animal.
Le pronostic reste grave, surtout pour les animaux jeunes qui sont plus sensibles à cette atteinte virale.

Il est possible de protéger votre chat contre le typhus à l'aide d'un vaccin qui nécessite deux injections de primovaccination puis un rappel annuel.

Par ailleurs, d'un point de vue législatif, le typhus est une maladie visée par la loi du 22 juin 1989, sous le nom de leucopénie infectieuse féline, en tant que vice rédhibitoire.


Le délai de garantie pour porter le diagnostic de suspicion est de 5 jours à partir de la livraison de l'animal. Le délai de rédhibition pour introduire l'action auprès des tribunaux d'instance est de 30 jours à partir de la livraison de l'animal.


• La chlamydiose
Maladie bactérienne, contagieuse se traduit par une conjonctivite s'accompagnant parfois d'une rhinite et occasionnellement d'une pneumonie. Cette maladie peut dans certains cas évoluer vers la mort.

 

• La leucose féline
Elle est due à un rétrovirus, le virus leucémogène félin (FelV) se traduit principalement par l'apparition de tumeurs et par une immunodépression qui va s'installer peu à peu.
La contamination des chats peut se faire par la salive (en cas de morsure ou de léchage), par l'intermédiaire des litières partagées, par contact nez à nez et par le lait de la mère lors de l'allaitement des chatons. La transmission peut se faire également lors de la gestation.


Appelée à tort "Sida du chat", c'est la maladie la plus fréquente de cette espèce. Cette maladie affecte exclusivement le chat, elle n'est pas transmissible à l'homme. Il existe des tests sanguins très simples à réaliser afin de vérifier si le chat est infecté par le virus. La vaccination contre la leucose féline représente un des grands progrès de la médecine féline actuelle. Elle est possible dès l'âge de 9 semaines.


Le "Sida du chat" est dû à un autre virus , le FIV (Virus de l'Immunodéficience Féline),virus de la meme famille que le VIH responsable du SIDA chez l’homme. Le FIV n'est pas transmissible à l'homme. De la même façon que pour l'homme, il n'existe pas de vaccin actuellement pour prévenir cette maladie. La transmission de ce virus se fait essentiellement par morsure, à l'occasion de bagarres. Comme pour le FelV, il existe des tests sanguins simples réalisables par votre vétérinaire permettant de dépister une infection par le FIV.


Les symptômes du FIV sont ceux d'une diminution des capacités du système immunitaire :

-Fièvre, augmentation de la taille des ganglions ;

-Atteinte cutanée et digestive avec des infections ;

-Au final, atteintes par de multiples maladies virales et bactériennes à cause de l'immunodépression causée par le virus. On constate alors fréquemment des atteintes de la bouche, du nez, de la peau. Le chat est alors anémié, perd du poids et des épisodes d'hyperthermie sont fréquents.

Un chat atteint par le FIV peut mettre plusieurs années avant de déclarer totalement sa maladie. Cependant, il est susceptible de transmettre cette maladie pendant cette période. Des tests sanguins permettent de dépister.

  
• La rage
La rage est une maladie contagieuse, transmissible à l'Homme. Elle se traduit par des troubles nerveux conduisant obligatoirement à la mort. Elle fait l'objet d'une surveillance sanitaire stricte qui impose la vaccination pour tous les chats vivant en zone déclarée infectée. Elle est aussi obligatoire pour les chats introduits dans un camping ou un centre de vacances, en cas d'importation et le plus souvent en cas d'exportation (se renseigner auprès de l'ambassade du pays d'exportation), pour les chats introduits en Corse ou dans les DOM.